Aucune image   GameCard Aion 30 jours
Cartes prépayées

Fiche détaillée

Les solutions aux missions : Egypte



Les Buissons ardents



Zone : Désert Brûlé
Lieu : Oasis abandonnée
PNJ : Khalid (432, 634)
Genre : Mission d'Investigation
Synopsis : Un vieil homme vous a expliqué que des plaies d'Egypte n'étaient pas un phénomène unique dans l'histoire du pays, et qu'elles sont actuellement de retour. Il vous a également suggéré un moyen de mieux les comprendre et de les combattre. Peut-être parle-t-il d'expérience.



Pas maintenant ! C'est mon frère, il a le goût de la mise en scène. Nous avons des... des rapports plutôt compliqués, mais à force, nous coexistons plus ou moins en paix. Moi, dans le rôle du voyageur éternel, et lui dans celui de l'esprit importun. Mais nos chemins ont divergé, radicalement même. Lui a fui en mourant, moi c'est la mort qui s'obstine à me fuir. Vois-tu, le vrai problème avec l'immortalité, c'est qu'elle ne s'arrête jamais... jamais. Tu verras.

L'Egypte est hélas habituée à subir ce genre de plaies, divines ou démoniaques. Tu dois le savoir, même si d'après les textes anciens, ça ne s'est produit qu'une seule fois. Comme quoi l'expérience est utile, nous sommes bien plus doués pour cacher ce genre de choses depuis ce temps-là.

Et comme toujours ou presque, l'histoire a beaucoup à nous apprendre. Les livres évoquant le passé nous racontent souvent l'avenir. Cette phrase était l'une des devises préférées des Soixante-Quatre. Nos liens furent rompus il y a longtemps, car à leurs yeux j'étais trop proche de ce que j'étais supposé observer en silence. Je me préoccupais bien trop des mortels. Comme si c'était une faiblesse totalement inexcusable.

J'ai fait de gros progrès depuis, par exemple j'aurais pu te montrer la voie à suivre, mais n'y compte pas. En revanche, je pourrais bien égarer mon bâton, là ou quelqu'un pourrait le trouver, par le plus grand des hasards. Et puis quelque chose me dit qu'il vaut mieux se méfier des incendies. Il faut les éteindre avant qu'ils ne puissent se propager, et à ce que j'en sais, les bâtons peuvent être très utiles pour ça.

C'est trop ? Ha, je n'y arriverai jamais...





PHASE 1 : Suivez le chemin


Les paroles mystérieuses de Khalid laissent entendre qu'il est très vieux et qu'il a vu énormément de choses. A l'en croire, son frère et lui étaient déjà là la dernière fois que les plaies ont frappé l'Egypte. Il aurait été puni autrefois pour avoir interféré avec les affaires des humains, mais il est prêt à recommencer en vous prêtant son bâton pour combattre ces fléaux.

Le bâton se trouve dans votre inventaire. Cliquez pour l'activer, ce qui aura pour effet d'embraser les buissons devant vous. Suivez les à la trace jusqu'au coeur de l'oasis abandonnée, puis examinez l'autel pour y découvrir un symbole arabe. Activez à nouveau le bâton depuis votre inventaire et un panneau de symboles hébreux s'ouvre. Le principe est simple, vous allez devoir traduire les Plaies d'Egypte de l'Arabe vers l'Hébreux. Si vous ne parlez pas la langue alors documentez-vous sur Wikipedia (en Anglais - en Arabe - en Hébreux). N'oubliez pas que l'Arabe et l'Hébreux s'écrivent de la droite vers la gauche.




L’eau changée en sang (דָם)

Yahvé dit à Moïse : « Le cœur de Pharaon s’est appesanti et il a refusé de laisser partir le peuple. Va, demain matin, trouver Pharaon, à l’heure où il se rend au bord de l’eau et tiens-toi à l’attendre sur la rive du Fleuve. Tu prendras en main le bâton qui s’est changé en serpent. Tu lui diras : Yahvé, le Dieu des Hébreux, m’a envoyé vers toi pour te dire : « Laisse partir mon peuple, qu’il me serve dans le désert. » Jusqu’à présent tu n’as pas écouté. Ainsi parle Yahvé : En ceci tu sauras que je suis Yahvé. Du bâton que j’ai en main, je vais frapper les eaux du Fleuve et elles se changeront en sang. Les poissons du Fleuve crèveront, le Fleuve s’empuantira, et les Egyptiens ne pourront plus boire l’eau du Fleuve. »

Yahvé dit à Moïse : « Dis à Aaron : Prends ton bâton et étends la main sur les eaux d’Egypte - sur ses fleuves et sur ses canaux, sur ses marais et sur tous ses réservoirs d’eau - et elles se changeront en sang, et tout le pays d’Egypte sera plein de sang, même les arbres et les pierres. » Moïse et Aaron firent comme l’avait ordonné Yahvé.

Les eaux du Fleuve se changèrent en sang pendant sept jours ; les poissons crevèrent et les Egyptiens ne purent plus boire de l’eau du fleuve. Ils creusèrent donc des puits pour trouver de l’eau. Mais les magiciens en firent autant que Moïse et Aaron ; et Pharaon ne les écouta pas, comme l’avait prédit Yahvé.


– La Bible


Cliquez sur les symboles (dans le bon ordre) puis sur celui tout en bas pour confirmer la séquence. Vous serez attaqué par des Gardes du pharaon mais l'artefact vous protègera.


"La puissance de l'artefact fut démontrée, mais le Pharaon Noir endurcit son coeur et fit demi-tour."




PHASE 2 : Suivez le chemin


Le texte suivant est inscrit sur la tablette : "Il souleva l'artefact et frappe le fleuve et les rivières, mais le coeur du Pharaon Noir était trop endurci et il n'entendit pas leurs cris."

A nouveau, suivez les buissons embrasés jusqu'à la fissure.




La Grêle (בָּרָד)

Yahvé dit à Moïse : « Lève-toi de bon matin et tiens-toi devant Pharaon. Tu lui diras : Ainsi parle Yahvé, le Dieu des Hébreux : « Laisse partir mon peuple, qu’il me serve. » Car cette fois-ci, je vais envoyer tous mes fléaux contre toi-même, contre tes serviteurs et contre ton peuple, afin que tu apprennes qu’il n’y en a pas comme moi sur toute la terre. Si j’avais étendu la main et vous avais frappés de la peste, toi et ton peuple, tu aurais été effacé de la terre. Mais je t’ai laissé subsister afin que tu vois ma force et qu’on publie mon nom par toute la terre. Tu le prends de haut avec mon peuple en ne le laissant pas partir. Eh bien demain, à pareille heure, je ferai tomber une grêle très forte, comme il n’y en a jamais eu en Egypte depuis sa fondation jusqu’à maintenant. Et maintenant, envoie mettre tes troupeaux à l’abri, et tout ce qui, dans les champs, t’appartient. Tout ce qui, homme ou bête, se trouvera dans les champs et n’aura pas été ramené à la maison, la grêle tombera sur lui et il mourra. » Celui des serviteurs de Pharaon qui craignit la parole de Yahvé fit rentrer en hâte ses esclaves et ses troupeaux dans sa maison. Mais celui qui ne prit pas à cœur la parole de Yahvé laissa aux champs ses esclaves et ses troupeaux.

Yahvé dit à Moïse : « Etends ta main vers le ciel et qu’il grêle dans tout le pays d’Egypte, sur les hommes et sur les bêtes, sur toute l’herbe des champs au pays d’Egypte. »

Moïse accomplit la parole de Yahvé : la grêle détruit tous les champs, et brisa tout. Le pays de Goshèn ne fut pas touché.

Pharaon fit appeler Moïse et Aaron et leur dit : « Cette fois, j’ai péché ; c’est Yahvé qui est juste, moi et mon peuple, nous sommes coupables. Priez Yahvé. Il y a eu assez de tonnerre et de grêle. Je m’engage à vous laisser partir et vous ne resterez pas plus longtemps. » Moïse lui dit : « Quand je sortirai de la ville, j’étendrai les mains vers Yahvé, le tonnerre cessera et il n’y aura plus de grêle, afin que tu saches que la terre est à Yahvé. Mais ni toi ni tes serviteurs, je le sais bien, vous ne craindrez encore Yahvé Dieu. »

Moïse tint sa parole mais Pharaon, lui, brisa la sienne.


– La Bible



"Le Pharaon Noir endurcit son coeur une fois encore, mais il n'était pas stupide. Il commença lui aussi à chercher un artefact capable de rivaliser avec celui des Israélites."




PHASE 3 : Suivez le chemin


Le texte suivant est inscrit sur la tablette : "Quand le Pharaon Noir vit que la pluie, la grêle et le tonnerre avaient cessé, il endurcit son coeur un peu plus encore et envoya ses serviteurs chercher un artefact aussi puissant que ceux des frères."

Poursuivez alors votre chemin jusqu'aux huttes abandonnées.




L'endroit vous donne un bien meilleur indice sur la plaie suivante :

Les sauterelles (אַרְבֶּה)

Yahvé dit à Moïse : « Va trouver Pharaon car c’est moi qui ai appesanti son cœur et le cœur de ses serviteurs afin d’opérer mes signes au milieu d’eux, pour que tu puisses raconter à ton fils et au fils de ton fils comment je me suis joué des Egyptiens et quels signes j’ai opéré parmi eux, et que vous sachiez que je suis Yahvé. » Moïse et Aaron allèrent trouver Pharaon et lui dirent : « Ainsi parle Yahvé le Dieu des Hébreux: Jusqu’à quand refuseras-tu de t’humilier devant moi ? Laisse partir mon peuple, qu’il me serve. Si tu refuses de laisser partir mon peuple, dès demain je ferai venir des sauterelles sur ton territoire. Elles couvriront la surface du sol et on ne pourra plus voir le sol. Elles dévoreront ce qui a échappé, ce que vous a laissé la grêle; elles dévoreront tous vos arbres qui croissent dans les champs. Elles rempliront ta maison, les maisons de tous tes serviteurs et les maisons de tous les Egyptiens, ce que tes pères et les pères de tes pères n’ont jamais vu, depuis le jour où ils sont venus sur terre jusqu’à ce jour. » Puis il se retourna et sortit de chez Pharaon. Les serviteurs de Pharaon lui dirent : « Jusqu’à quand celui-ci nous sera-t-il un piège ? Laisse partir ces gens, qu’ils servent Yahvé leur dieu. Ne sais-tu pas encore que l’Egypte va à sa ruine ? »

On fit revenir Moïse et Aaron auprès de Pharaon qui leur dit : « Allez servir Yahvé votre Dieu, mais qui sont ceux qui vont s’en aller ? » Moïse répondit : « Nous emmènerons nos jeunes gens et nos vieillards, nous emmènerons nos fils et nos filles, notre petit et notre gros bétail, car c’est pour nous une fête de Yahvé. » Pharaon dit : « Que Yahvé soit avec vous comme je vais vous laisser partir, vous, vos femmes et vos enfants ! Voyez comme vous avez de mauvais desseins ! Non ! Allez vous, les hommes, servir Yahvé, puisque c’est là ce que vous demandez. » Et on les expulsa de la présence de Pharaon.

Yahvé dit à Moïse : « Etends ta main sur le pays d’Egypte pour que viennent les sauterelles ; qu’elles montent sur le pays d’Egypte et qu’elles dévorent toute l’herbe du pays, tout ce qu’a épargné la grêle. »

Moïse accomplit de nouveau la parole de Yahvé, et les sauterelles envahirent le pays d’Egypte. Pharaon fit venir Moïse et Aaron, et leur demanda pardon : il leur demande d’arrêter les sauterelles. Moïse pria Yahvé et Yahvé arrêta cette catastrophe.


– La Bible



"Et, au bout du compte, le Pharaon Noir trouva son propre objet de pouvoir, qui lui permit d'inverser les dix plaies et d'en créer lui aussi contre ses ennemis."




PHASE 4 : Suivez le chemin


Le texte suivant est inscrit sur la tablette : "Et le Pharaon Noir s'en servit pour envoyer les sauterelles dans la Mer Rouge, et elle fut préparée pour recouvrir la terre entière, afin que le sol en soit noircit."

Continuez un peu plus loin, aux abords des sauterelles.




Vous voilà plongé dans le noir...

Les ténèbres (חוֹשֶך)

Yahvé dit à Moïse : « Etends ta main vers le ciel et que des ténèbres palpables recouvrent le pays d’Egypte. »

Moïse fit ce que lui demandait Yahvé, et les Egyptiens furent plongés dans l’obscurité. Pharaon fit venir Moïse, et il lui permit, à lui et à son peuple, hommes, femmes et enfants, d’aller prier Yahvé. Mais il refusa de leur donner des offrandes pour Yahvé. Son cœur s’endurcit et il refusa, finalement, de les laisser partir.


– La Bible






"Akhénaton canalisa son nouveau pouvoir, non pas pour traquer ceux qui lui avaient échappé, mais pour rejeter le culte des anciens dieux et convertir son peuple à celui d'Aton."




PHASE 5 : Suivez le chemin


Le texte suivant est inscrit sur la tablette : "Le Pharaon Noir tendit le bras et chassa les frères, les anciens dieux et tous ceux qui refusaient d'écouter les murmures d'Aton."

Rapprochez-vous du village d'El Merayah, dans le creux de l'ancienne rivière.




ATTENTION ! L'indice de cette plaie sera si évident que vous n'aurez pas beaucoup de temps pour entrer la séquence :

Mort des Premiers-nés (מַכַּת בְּכוֹרוֹת)

Yahvé dit à Moïse : « Je vais encore envoyer une plaie à Pharaon et à l’Egypte, après quoi il vous renverra d’ici. Quand il vous renverra, ce sera fini, et même, il vous expulsera d’ici. Parle donc au peuple pour que chaque homme demande à son voisin, chaque femme à sa voisine, des objets d’argent et des objets d’or. » Yahvé fit que le peuple trouva grâce aux yeux des Egyptiens. Moïse lui-même était un très grand personnage au pays d’Egypte, aux yeux des serviteurs de Pharaon et aux yeux du peuple.

Alors Moïse dit : « Ainsi parle Yahvé : « Vers le milieu de la nuit je parcourrai l’Egypte, 5et tous les premiers-nés mourront dans le pays d’Egypte, aussi bien le premier-né de Pharaon qui doit s’asseoir sur son trône, que le premier-né de la servante qui est derrière la meule, ainsi que tous les premiers-nés du bétail. Ce sera alors, dans tout le pays d’Egypte, une grande clameur, telle qu’il n’y en eut jamais, et qu’il n’y en aura jamais plus. Mais chez tous les Israélites, pas un chien ne jappera contre qui que ce soit, homme ou bête, afin que tu saches que Yahvé discerne Israël de l’Egypte. 8Alors tous les serviteurs que voici viendront me trouver et se prosterneront devant moi en me disant : « Va t’en, toi et tout le peuple qui marche à ta suite ! » Après quoi je partirai. » Et, enflammé de colère, il sortit de chez Pharaon.

Yahvé dit à Moïse : « Pharaon ne vous écoutera pas, afin que se multiplient mes prodiges au pays d’Egypte. » Moïse et Aaron accomplirent tous ces prodiges devant Pharaon ; mais Yahvé endurcit le cœur de Pharaon et il ne laissa pas les Israélites partir de son pays.

Yahvé demande à Moïse et à Aaron de dire aux Israélites d’égorger un jeune agneau ou un chevreau mâle, sans tare, de quatorze jours. Avec le sang, ils devront marquer les murs de leurs maisons pour que Yahvé ne les punisse pas comme les Egyptiens. La chair, ils la feront rôtir, sans briser les os, et ils la mangeront.

Au milieu de la nuit, Yahvé frappa tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, ainsi que le premier-né de Pharaon, le premier-né du captif et les premiers-nés du bétail.

Pharaon appela Moïse et Aaron pendant la nuit et leur dit : « Levez-vous et sortez du milieu de mon peuple, vous et les Israélites, et allez servir Yahvé comme vous l’avez demandé. Prenez aussi votre petit et gros bétail comme vous l’avez demandé, partez et bénissez-moi, moi aussi. » Les Egyptiens pressèrent le peuple en se hâtant de le faire partir du pays car, disaient-ils : « Nous allons tous mourir. » Le peuple emporta sa pâte avant qu’elle n’eût levé, ses huches serrées dans les manteaux, sur les épaules.


– La Bible



"Alors, les saveurs revinrent en Egypte et, par le pouvoir de leurs talismans, les sept gardiens furent créés et le talisman d'Akhénaton fut enterré avec lui dans sa cité perdue."




PHASE 6 : Activez le bâton


Le texte suivant est inscrit sur la tablette :"Sept furent créées pour monter la garde loin des habitations, car quiconque surveille le Pharaon Noir doit également surveiller la cité perdue où il est enterré en compagnie de ses morts."

Activez le bâton pour achever la mission. Le serpent vous conduira de retour auprès de Khalid.

Moïse faisait paître le troupeau de Jéthro, son beau-père, sacrificateur de Madian; et il mena le troupeau derrière le désert, et vint à la montagne de Dieu, à Horeb.
3.2 L'ange de l'Éternel lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d'un buisson. Moïse regarda; et voici, le buisson était tout en feu, et le buisson ne se consumait point.
3.3 Moïse dit: Je veux me détourner pour voir quelle est cette grande vision, et pourquoi le buisson ne se consume point.
3.4 L'Éternel vit qu'il se détournait pour voir; et Dieu l'appela du milieu du buisson, et dit: Moïse! Moïse! Et il répondit: Me voici!
3.5 Dieu dit: N'approche pas d'ici, ôte tes souliers de tes pieds, car le lieu sur lequel tu te tiens est une terre sainte.
3.6 Et il ajouta: Je suis le Dieu de ton père, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob. Moïse se cacha le visage, car il craignait de regarder Dieu.
3.7 L'Éternel dit: J'ai vu la souffrance de mon peuple qui est en Égypte, et j'ai entendu les cris que lui font pousser ses oppresseurs, car je connais ses douleurs.
3.8 Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter de ce pays dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel, dans les lieux qu'habitent les Cananéens, les Héthiens, les Amoréens, les Phéréziens, les Héviens et les Jébusiens.
3.9 Voici, les cris d'Israël sont venus jusqu'à moi, et j'ai vu l'oppression que leur font souffrir les Égyptiens.
3.10 Maintenant, va, je t'enverrai auprès de Pharaon, et tu feras sortir d'Égypte mon peuple, les enfants d'Israël.
3.11 Moïse dit à Dieu: Qui suis-je, pour aller vers Pharaon, et pour faire sortir d'Égypte les enfants d'Israël?
3.12 Dieu dit: Je serai avec toi; et ceci sera pour toi le signe que c'est moi qui t'envoie: quand tu auras fait sortir d'Égypte le peuple, vous servirez Dieu sur cette montagne.
3.13 Moïse dit à Dieu: J'irai donc vers les enfants d'Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m'envoie vers vous. Mais, s'ils me demandent quel est son nom, que leur répondrai-je?
3.14 Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël: Celui qui s'appelle 'je suis'm'a envoyé vers vous.
3.15 Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d'Israël: L'Éternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob, m'envoie vers vous. Voilà mon nom pour l'éternité, voilà mon nom de génération en génération.
3.16 Va, rassemble les anciens d'Israël, et dis-leur: L'Éternel, le Dieu de vos pères, m'est apparu, le Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Il a dit: Je vous ai vus, et j'ai vu ce qu'on vous fait en Égypte,
3.17 et j'ai dit: Je vous ferai monter de l'Égypte, où vous souffrez, dans le pays des Cananéens, des Héthiens, des Amoréens, des Phéréziens, des Héviens et des Jébusiens, dans un pays où coulent le lait et le miel.
3.18 Ils écouteront ta voix; et tu iras, toi et les anciens d'Israël, auprès du roi d'Égypte, et vous lui direz: L'Éternel, le Dieu des Hébreux, nous est apparu. Permets-nous de faire trois journées de marche dans le désert, pour offrir des sacrifices à l'Éternel, notre Dieu.
3.19 Je sais que le roi d'Égypte ne vous laissera point aller, si ce n'est par une main puissante.
3.20 J'étendrai ma main, et je frapperai l'Égypte par toutes sortes de prodiges que je ferai au milieu d'elle. Après quoi, il vous laissera aller.
3.21 Je ferai même trouver grâce à ce peuple aux yeux des Égyptiens, et quand vous partirez, vous ne partirez point à vide.
3.22 Chaque femme demandera à sa voisine et à celle qui demeure dans sa maison des vases d'argent, des vases d'or, et des vêtements, que vous mettrez sur vos fils et vos filles. Et vous dépouillerez les Égyptiens.


– La Bible - Exode 3 "Le Buisson ardent"




Cet article a été vu 15320 fois

© 2007-2011, The Secret World™ is a registered trademark of Funcom Gmbh 2011.
All rights reserved. All logos, characters, names and distinctive likenesses thereof
are intellectual property of Funcom GmBH unless otherwise noted.
All other trademarks are the property of their respected owners.
Copyright © 2011 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Coxie, Template: Cypher, Code: JB