Les solutions aux missions : Transylvanie



Haches et mort



Episode : #2 Soif de connaissance
Zone : Les fermes assiégées
Lieu : "La Chouette et l'Aigle" Village Harbaburesti
PNJ : Sophie
Genre : Mission d'Investigation
Synopsis : Sophie, qui côtoie le surnaturel depuis sa naissance, est particulièrement sensible aux esprits de ceux qui ont subi des mauvais traitements. Les événements qui se sont récemment produits dans la vallée n'ont rien arrangé, mais quelque chose la perturbait avant même l'arrivée du voile des ténèbres. Découvrez son histoire.



Cairn : Vous devriez peut-être boire un trait de votre bière pour calmer un peu votre esprit.
Sophie : Mais je suis de service, mon Cairn. Et je ne bois pas au travail. Ca va passer. Oui, comme d'habitude. Oh, pardon, je ne vous avais pas vu. Je faisais juste une petite pause. Je suis... réceptive à la douleur. Pas la mienne, plutôt celle des autres. A celle des gens que je connais ou à celle des inconnus, du moment que ce sont des gens. Mais les Strigoïs, ces suceurs de sang, ces vampires, je n'ai pas d'empathie pour eux. Leur douleur ne me fait rien du tout. Elle se meurt...
Cairn : De qui s'agit-il donc ? Qui se meurt ? Tous les jours, nous perdons quelqu'un. Ils sont si nombreux à être tombés sous le coup des vampires et d'autres choses encore plus sombres dans notre vieille forêt. Il n'y a plus aucun endroit sûr où nous abriter désormais. Même des humains qui se doivent pourtant de connaître la loi.
Sophie : Les premiers jours, je ne pouvais même pas me lever. La mort frappait partout. Des gens que j'avais toujours connus. Des villageois, des fermiers et ma propre famille.
Cairn : Ils sont en paix, maintenant, Sophie. Ils sont de l'autre côté de la forêt. Ils gambadent avec les biches dans d'autres clairières. Ils volent dans le ciel bleu avec les oiseaux.
Sophie : Malheureusement, non. Tous n'y ont pas droits. Il y a des morts incomplètes et des défunts sans repos qui fouillent partout, dans ma tête. On dirait qu'ils cherchent quelque chose. Ils ouvrent tous les tiroirs et les placards. Je les sens vadrouiller sans fin. C'est que... Il s'est passé beaucoup de choses là-bas, dans les fermes, à l'arrivée des vampires. Des choses horribles, abominables. La mort n'est pas la pire épreuve qu'on puisse vous infliger. Si vous vous rendez sur place, prêtez attention aux défunts autant qu'aux morts vivants. Les morts qui marchent peuvent être un problème, mais ceux qui ne bougent plus ont encore des choses à dire et il faut les écouter.





PHASE 1 : Confrontez-vous à l'esprit


Quelque chose hante Sophie, elle le sent s'agiter en quête d'indices et d'apaisement. Tous les morts tourmentés ont quelque chose à confier, et certains s'attardent plus que d'autres.

Vous devez vous confronter à un esprit. Cela fait un moment, maintenant, que vous êtes une abeille qui évolue dans ce monde secret, vous commencez à connaître son fonctionnement, les lois que le régissent. Et parler aux morts, vous l'avez déjà fait, non ? Souvenez-vous, c'était l'une de vos premières missions d'investigation, de retour à Solomon Island. Pour découvrir qui ou quoi hante Sophie... Vous l'avez deviné : vous devrez mourir et passer de l'autre côté de la forêt vous aussi. Utilisez la commande /libérer dans votre canal de discussion et rejoignez le puits d'anima le plus proche sans récupérer votre corps.



Revenez dans l'auberge, vous pourrez alors apercevoir le fantôme, derrière Sophie. Vous l'entendrez alors de sa voix grave d'outre tombe prononcer quelque chose. Et si vous n'êtes pas familier avec le Roumain, activez les sous-titres ! Le fantôme décline alors un nom : Ioan Patrascu. Ca ne vous avance pas hein ?

Ressuscitez et passez derrière Sophie pour lire le registre de la taverne.



Ioan Patrascu apparaît sur la deuxième ligne. "Camera" signifie "chambre". Alors rendez-vous à l'étage !

A l'intérieur de la chambre 1, vous trouverez l'ordinateur portable de Ioan Patrascu et une note manuscrite. Commencez par la lire.

Mihail sasu a fost gasit mort, spanzurat de gat. A fost chemat un comisar de politie de la cluj. Nu asa merg lucrurile in harbaburesti. Spune-i patrascu numai ceea ce trebuie spus si da-i viteza. Dupa aceea o sa ne ocupam de treaba asta asa cum stim noi. De vreme ce spiritul bietului baiat se tot invarte pe aici, i-am putea intreba ce isi aminteste. Daca este tulburat, ii vom aduce pacea. Daca arata cu degetul, vom face dreptate.


Ah. Vous ne parlez toujours pas Roumain, c'est ça ? Nous avons la traduction pour vous aider :

Mihail a été retrouvé mort, pendu. Un inspecteur de police a été dépêché de Cluj. Ce n'est pas comme ça que ça marche à Harbarburesti. Ne dites à Patrashcu que ce qu'il a besoin de savoir et partez au plus vite. Nous nous occuperons du reste, à notre manière. Tant que l'esprit de ce pauvre garçon sera dans les parages, on devrait lui demander de quoi il se souvient. S'il est tourmenté, lui apporter la paix, s'il désigne du doigt, lui rendre justice.



Ioan Patrascu est l'inspecteur en question. Pour en savoir plus sur l'affaire sur laquelle il travaillait, fouillez dans son ordinateur. Au moins, cette fois, c'est déjà traduit. Ignorez la recherche par indices car vous n'en avez pas pour l'instant. Tapez simplement Ioan Patrascu.

Inspecteur, municipalité de Cluj. Enquête sur le meurtre présumé de Mihail Sasu près d'Harbaburesti, dans le comté de Bacas.



Renouvelez une recherche, comme la précédente, au nom de Mihail Sasu.

Résident du compté de Bacas. Pas d'antécédents judiciaires. Pas de permis de conduire. Dernière adresse connue : Harbaburesti, 106.

Nouvelle donnée : corps découvert aux coordonnées 1000, 695 de la carte locale.

Nouvelle donnée : non-fumeur.





PHASE 2 : Retrouvez Mihail


L'inspecteur Ioan Patrascu était venu à Harbaburesti pour enquêter sur un meurtre présumé, avant qu'on perde sa propre trace. Reconstituez les événements qui ont abouti à sa disparition.

C'est votre tour d'enquêter sur ce meurtre, à présent. Pour ça, vous devrez inspecter le lieu du crime en retrouvant Mihail aux coordonnées indiquées : 1000, 695. Longez la rivière depuis l'auberge et continuez vers le sud de la ferme Olaru. Dans les cascades, vous arriverez à la Crique des Amants où se trouve un pendu.



Fouillez autour de vous, vous devez trouver les objets suivants :

- Une bouteille de vin brisée
- Un paquet de cigarettes
- Un téléphone portable (Message : Minutes expirées. Maintenant c'est à vous de chercher.)
- Une lettre d'amour :

Sophie,
Quand tu t'endors tard le soir, les esprits parlent à travers toi. Ils ne disent pas des choses très agréables. Ces horreurs ne devraient pas provenir de toi, de ton si joli visage. Fuyons loin des secrets de cette ville et de cette vallée des fantômes. J'ai travaillé sur les terres Olaru, ce weekend, avec tes parents. Ils m'apprécient beaucoup. Je n'ai pas eu le courage de leur dire que j'espérais te kidnapper. Viens avec moi à la ferme, dimanche. Je peux être courageux. Je leur dirai que je veux qu'on bâtisse notre futur, ensemble, à la ville. Veux-tu venir ?
Mihail.





PHASE 3 : Suivez les indices


L'esprit voulait que vous trouviez toute une série d'indices, dont le plus remarquable est une lettre abandonnée que la victime avait écrite à l'intention de Sophie. Cherchez qui a bien pu être impliqué dans cette affaire et apaisez ceux qui ont été maltraités.

Votre indice : la ferme Olaru au nord de la Crique. Rendez-vous là-bas et retrouvez les corps des parents de Sophie.



Celui de sa mère a été découpé en petits morceaux derrière la grange en 1103, 873. Son père, quant à lui est dévoré par les Custurii, à l'intersection un peu plus bas, en 1145, 833. Puis examinez les indices près de leur dépouille : une paire de lunettes cassées. Mais ce n'est pas tout.

Souvenez-vous : ceux qui ne bougent plus ont encore des choses à dire... Donc ! Suicidez-vous à nouveau ! Forcément, encore une fois, si vous ne pipez pas un mot de Roumain, pensez aux sous-titres. La mère de Sophie vous murmure une suite de chiffres : 1...5...9.



Quant au père, plus aisé à comprendre, il vous donnera deux lettres : V...L.



PHASE 4 : Analysez les indices


Les parents de Sophie ont été assassinés, tout comme Mihail Sasu. Quelqu'un exécute ceux qui ont été proches de Sophie et peut-être également ceux qui s'approchent trop d'elle, à en juger par la disparition de l'inspecteur.

Vous avez bien récupéré le message ? Ressuscitez et rentrez à La Chouette et l'Aigle pour reprendre vos fouilles de l'ordinateur de Ioan Patrascu. Procédez de la même façon que précédemment en cherchant VL159.

Voiture de location. impliquée dans un excès de vitesse à Bistrita.

Nouvelle donnée : récemment louée par M. VAVILA, Dvidiu STOLOJAN, M. SASU, Sanziana BRUMAREL, M. BIUKOVIC



Pour accuser quelqu'un, il vous faut des indices. Bien, que savons-nous ?
- Le meurtrier était fumeur (paquet de cigarettes sur les lieux du crime et Mihail ne fumait pas)
- Il portait des lunettes (retrouvées près du père de Sophie)
- Et il buvait (bouteille brisée près du pendu)

Faites à présent une recherche par indices dans l'ordinateur de Ioan Patrascu, en sélectionnant le Comté de Bacas :

- Couleur de cheveux : Brun
- Penchants : Tabac
- Signe distinctif : Lunettes


Un suspect correspond : Aron Sasu, vu pour la dernière fois dans le comté de Bacas. A en juger par son nom... Il doit être de la famille de Mihail. Dans les dossiers de Ioan, vous aviez son adresse, non ? Rendez-vous au 106 en redescendant la rue principale du village, comme si vous rentriez vers l'Agartha.



Pour l'accuser, entrez la commande /accuser et affrontez-le pour rendre justice à Mihail et à toutes les personnes qu'il a tué.



PHASE 5 : Examinez le calepin d'Aron


Aron Sasu, fumeur de cigarettes Vârcolac et grand buveur de vin tiède. La noirceur de sa chevelure n'a d'égale que celle de son âme. Il correspond au profil de l'assassin. Sa réaction démontre sa culpabilité, mais elle n'indique ni son mobile, ni l'endroit où peut se trouver l'enquêteur disparu.

Inspectez donc le calepin :



J'ai toujours su qu'elle aimait ce qui était sauvage. Les esprits tournoient autour d'elle comme un chien autour d'un feu. Malheureusement, j'ai réalisé cette année que je l'aimais également. J'ai trouvé la lettre de mon frère qui lui était adressée. Doit-on vraiment être en compétition pour tout ? Très bien. Que le meilleur d'entre nous trouve son véritable nom. Pendant un instant, il y a eu un éclair dans ses yeux. Il a ensuite disparu. Elle a bien tenté de le cacher, mais je savais. Elle m'a pris pour lui (mon frère ?). Elle l'a choisi. Si je ne peux l'avoir, pourquoi le pourrait-il, lui ? Je n'aurais jamais cru cela possible. Revenir seul de la crique des amants. Revenir en criminel. Les oiseaux noirs virevoltent près de ma fenêtre. Si je dors, ils vont m'arracher les yeux. Un policier est venu de la ville. Les oiseaux noirs me l'ont dit. Cette nuit à la ferme... J'ai pêché de nouveau... Ça avait un goût aigre-doux... doux comme de la mort au rat. Si je ne peux pas l'avoir alors pourquoi quelqu'un d'autre le pourrait ? Le policier sait que c'était moi. Il joue avec moi, comme un aigle autour de sa proie. Il ne mourra pas dans son sommeil, pas comme les autres. Les murmures des ténèbres, l'excitation des amants et des frères morts, me disent d'amener le flic. L'amener où ma haine s'est éveillée.



Voilà votre réponse. Retournez à la crique. Sous le pont, vous trouverez un corps, celui de Ioan Patrascu, en 943, 799.



Le héraut de la Haine vous attaquera, alors défendez-vous, ne devenez pas une victime à votre tour, il y a déjà bien assez d'horreurs autour de vous, comme ça.

Avant de passer à la mission suivante : pensez à vous réparer...



Cet article a été vu 17478 fois

© 2007-2011, The Secret World™ is a registered trademark of Funcom Gmbh 2011.
All rights reserved. All logos, characters, names and distinctive likenesses thereof
are intellectual property of Funcom GmBH unless otherwise noted.
All other trademarks are the property of their respected owners.
Copyright © 2011 Univers Virtuels pour le contenu du site.
Design : Coxie, Template: Cypher, Code: JB